showbiz

Sony Music contre l'utilisation non autorisée des chansons de ses artistes par l'intelligence artificielle

Sony Music

Sony Music

La grande société de musique "Sony Music", qui comprend des artistes connus comme Adele et Beyoncé, a envoyé une lettre à des sociétés technologiques telles que "Google", "Microsoft" et "OpenAI", pour leur demander si elles ont ont utilisé n'importe laquelle des chansons de leurs artistes pour développer ou former des programmes d'intelligence artificielle (IA), rapporte la BBC.

Sony Music interdit à quiconque de former, de développer ou de monétiser l'IA en utilisant ses chansons sans autorisation.

Dans la lettre envoyée à plus de 700 entreprises technologiques, Sony Music a déclaré avoir des raisons de croire que le travail de ses artistes avait déjà été utilisé sans autorisation.

"Sony Music" a fixé un délai pour que les sociétés répondent.

Tant dans l’Union européenne qu’aux États-Unis d’Amérique, des questions se posent concernant la violation du droit d’auteur sur les contenus utilisés par l’IA.

Nana Nwachukwu, avocate du cabinet d'éthique de l'IA Saidot, a déclaré que la formation de programmes d'IA avec de la musique protégée par le droit d'auteur "pourrait constituer une violation du droit d'auteur" sur la base des règles actuelles de l'UE. Mais le projet de loi européen va changer certaines choses.

« La législation obligera tous les modèles d’IA, qui ont été utilisés à diverses fins, à se conformer à des exigences rigoureuses en matière de documentation et de transparence. Cela implique de devoir afficher publiquement des résumés détaillés des données qui ont été utilisées pour entraîner certains programmes, de respecter le droit d'auteur et de garantir que toute utilisation des données est conforme aux lois de l'UE sur le droit d'auteur", a déclaré l'avocat.