région

EUROPOL détruit le cartel de la drogue des Balkans

EUROPOL, la Guardia Civil espagnole, l'unité croate de contrôle des drogues et la police brésilienne se sont associées pour démanteler le cartel de la drogue des Balkans / Photo : Getty

EUROPOL, la Guardia Civil espagnole, l'unité croate de contrôle des drogues et la police brésilienne se sont associées pour démanteler le cartel de la drogue des Balkans / Photo : Getty

Au moins 40 personnes ont été arrêtées et huit tonnes de cocaïne saisies à l'issue d'une opération policière internationale de quatre ans ciblant un réseau criminel qui trafiquait de grandes quantités de drogue de l'Amérique du Sud vers l'Europe via l'Afrique de l'Ouest et les îles Canaries. 

L'enquête pluriannuelle, menée par la Guardia Civil espagnole et coordonnée par la force opérationnelle EUROPOL, a révélé qu'un cartel des Balkans utilisait des centres logistiques en Afrique de l'Ouest et aux Canaries pour faire passer clandestinement de la cocaïne en provenance de Colombie, du Brésil et de l'Équateur vers l'UE. pays", a rapporté jeudi "The Guardian".

Une fois arrivé en Europe, le médicament a été distribué sur tout le continent via des centres de traitement en Belgique, en Croatie, en Allemagne, en Italie et en Espagne.

Dans un communiqué publié jeudi, EUROPOL indique que les dirigeants de ce cartel ont été temporairement localisés en Turquie et à Dubaï.

"De là, ils géraient les centres de contrôle et de commandement du réseau criminel. Les enquêtes sur ce réseau ont identifié une menace importante : la capacité des acteurs criminels à collaborer étroitement et sur le long terme entre les pays pour faciliter leurs opérations de trafic de drogue à grande échelle. large", indique le communiqué d'EUROPOL. 

EUROPOL a déclaré que la coopération entre les neuf forces nationales - Brésil, Belgique, Croatie, Allemagne, Italie, Serbie, Espagne, Turquie et Émirats arabes unis - s'est révélée cruciale pour capturer le réseau.