LA CHRONIQUE

Deux personnes ont été arrêtées pour accès à des systèmes informatiques, fraude et blanchiment d'argent

Poursuite spéciale

Le bureau du procureur spécial a arrêté jeudi deux personnes pendant 48 heures.

Le ministère public a déclaré que ces personnes sont soupçonnées d'avoir commis les infractions pénales d'« accès aux systèmes informatiques », de « fraude » et de « blanchiment d'argent ». 

Dans le cadre de cette affaire, des biens matériels d'un montant de 1.000 XNUMX euros, des appareils électroniques et deux voitures ont été saisis, a annoncé le Prokruroia.