économie

La capitale et le ministère de l'Infrastructure avec un accord sur "l'allégement du trafic"

Liburn Aliu, Progress Rama

Photo : EO

La municipalité de Pristina et le ministère de l'Environnement, de l'Aménagement du territoire et des Infrastructures (MMPHI) ont signé un protocole de coopération d'un montant de 1.5 million d'euros. A travers cet accord, "l'objectif est de désengorger la circulation dans la Capitale".

Selon l'accord, la capitale bénéficiera de quatre projets. 

Le ministre du MMPHI, Liburn Aliu, a déclaré que le ministère qu'il dirige avait commencé à signer des mémorandums avec la municipalité de Pristina et que la signature de ces accords se poursuivrait également avec d'autres municipalités.

Il a déclaré qu'avec cette signature, la municipalité de Pristina a bénéficié de 4 projets d'une valeur de 1.5 million d'euros.

"C'était un plaisir que nous entamions un cycle de signature de protocoles avec les municipalités. Nous commençons par Pristina et les municipalités tour à tour. Nous avons signé des mémorandums avec Pristina pour quatre projets d'une valeur de 1.5 million d'euros, qui seraient liés à l'intérêt civique, dont l'un est actuellement le chemin de fer. Tous ces projets seront d'une grande importance pour Pristina. Nous avons d'autres projets qui nous attendent, l'un d'eux est le pont Veternik qui relie les deux quartiers, le quartier hospitalier avec le quartier de Calabre, une route qui doit traverser Veternik. Là, nous avons conclu un accord selon lequel la municipalité réalisera le projet et le ministère a alloué 8 millions d'euros et très bientôt je commencerai les travaux pour décharger la ville", a déclaré Aliu.

Le maire de Pristina, Përparim Rama, a déclaré que ces projets auront un impact direct sur les citoyens et qu'ils libéreront la circulation dans la capitale.

A cette occasion, il a également évoqué le projet de "l'anneau de la capitale", qu'il a qualifié de vital et a demandé à nouveau au ministère des Finances de signer l'allocation du budget pour ce projet.

Il a souligné que même si le ministère des Finances ne signe pas, en tant que municipalité, il a également la possibilité de recourir au secteur privé, où ce projet peut être financé à travers un partenariat public-privé.

"Avec les travaux que nous réalisons dans la ville, on va vers la libération des transports et de la circulation. Les projets sont majeurs pour la capitale, je souhaite qu'on continue, par exemple la « ceinture de la capitale ». Comme je l’ai mentionné, c’est vital pour la capitale, et lorsque c’est vital pour la capitale, c’est vital pour l’ensemble du Kosovo. Nous sommes en coopération dans cet aspect, nous avons également discuté avec le ministre du développement de ce projet dans la mesure du possible. Tout dépend du ministère des Finances. Nous avons également d'autres options avec le secteur privé, où nous pouvons financer l'Anneau de la Capitale à travers un partenariat public-privé, il est bon que le ministre des Finances le signe et continue les travaux", a-t-il déclaré.

Aliu a déclaré à propos du projet "l'anneau du capital" qu'il s'agit d'un projet important pour la municipalité et que cette question doit être résolue à temps.

"En ce qui concerne le projet de conception de l'anneau, nous avons été en discussion constante, en examinant la relation de cet anneau avec d'autres couloirs. La question des finances reste un défi qui devra peut-être être résolu à temps", a-t-il déclaré./EO