LE MONDE

La Croix-Rouge affirme que 22 personnes ont été tuées dans une attaque près de son bureau à Gaza

Gaza

Gaza/Archives

Photo : Presse associée

Le Comité international de la Croix-Rouge a déclaré que ses bureaux à Gaza avaient été endommagés par le bombardement, qui a tué 22 personnes réfugiées à proximité de ces locaux.

"Des obus de gros calibre sont tombés vendredi après-midi à quelques mètres des bureaux du Comité international de la Croix-Rouge", a indiqué cette organisation dans un communiqué.

Il stipule que toutes les parties ont l'obligation de prendre des mesures pour éviter de nuire aux civils et aux zones humanitaires.

Un porte-parole de l'armée israélienne a déclaré à la chaîne de télévision britannique BBC que les premières enquêtes montrent qu'il n'y a « aucune indication » qu'une attaque ait été menée dans la région, mais que des enquêtes sont en cours.

"L'attaque a endommagé la structure du bureau de la Croix-Rouge, qui est entouré de centaines de civils sans abri vivant sous des tentes, dont de nombreux collègues palestiniens", a indiqué la Croix-Rouge.

Selon l'organisation, 22 personnes ont été tuées et 45 autres blessées.

Elle a déclaré que cet incident grave n’était qu’un parmi plusieurs survenus ces derniers jours.

Le ministère de la Santé de Gaza a rapporté d'autres chiffres, affirmant que 25 personnes avaient été tuées et 50 blessées, et accusait Israël. 

L'armée israélienne a lancé une campagne militaire pour détruire le Hamas - le groupe palestinien déclaré terroriste par les États-Unis et l'Union européenne - à la suite de l'attaque sans précédent menée par les militants du groupe dans le sud d'Israël le 7 octobre.

Lors de cette attaque, environ 1.200 240 Israéliens ont été tués et plus de XNUMX autres ont été pris en otage.

Le ministère de la Santé de Gaza déclare que plus de 37.000 XNUMX Palestiniens, pour la plupart des femmes et des enfants, ont été tués depuis le début de la guerre./ REL