LE MONDE

Sánchez annonce sa démission après des allégations de corruption contre son épouse

Pedro Sanchez

Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a nié les allégations de corruption contre son épouse et a annoncé sa démission après une enquête judiciaire sur des allégations selon lesquelles son épouse aurait utilisé sa position pour influencer des accords commerciaux, rapporte la "BBC".

À travers une publication sur le réseau social "X", Sánchez a qualifié de fausses les accusations portées contre son épouse, Begoña Gómez. Il a également annulé son agenda public jusqu'à lundi, date à laquelle il devrait annoncer s'il démissionnera de son poste de Premier ministre.  

Sánchez, 52 ans, est Premier ministre espagnol depuis 2018. Il a formé un nouveau gouvernement de coalition de gauche en novembre pour un nouveau mandat de quatre ans. 

Il est l’un des dirigeants socialistes les plus anciens d’Europe.