Résolution américaine et japonaise

La Russie oppose son veto à une résolution interdisant la course aux armements dans l’espace

Station spatiale russe

Station spatiale russe

Photo : Presse associée

La Russie a opposé son veto à une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui appelle tous les États à empêcher une course aux armements dans l'espace.

Le projet de résolution, déposé par les États-Unis et le Japon, cherchait à réaffirmer un principe déjà établi dans le Traité sur l'espace extra-atmosphérique de 1967, rapporte la BBC.

Les États-Unis ont averti que la Russie aurait développé une arme nucléaire antisatellite spatiale.

La Russie a également déclaré qu'elle était "fermement attachée" au traité existant.

Le projet de résolution présenté mercredi appelle "tous les Etats, en particulier ceux dotés de grandes capacités spatiales, à contribuer activement à l'objectif de l'utilisation pacifique de l'espace et à la prévention d'une course aux armements dans l'espace".

Il a également appelé tous les États à respecter le Traité sur l'espace extra-atmosphérique, en vertu duquel toutes les parties ont convenu de "ne placer en orbite autour de la Terre aucun objet transportant des armes nucléaires ou tout autre type d'arme de destruction massive". 

Sur les 15 membres du Conseil, 13 ont voté pour, tandis que la Russie – l'un des cinq membres permanents disposant du droit de veto – a voté contre et la Chine s'est abstenue.