LE MONDE

Erdogan écrit au Pape : L'humanité ne doit pas permettre de nouvelles violations à Gaza

Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, dans une lettre adressée au pape François, chef de l'Église catholique romaine, a déclaré que l'humanité ne devrait plus permettre de violations du droit international et humanitaire à Gaza.

Dans une lettre sur la Palestine, Erdogan a exprimé sa gratitude pour l'amélioration des relations entre la Turquie et le Vatican, soulignant qu'Ankara, avec pour devise la diplomatie humanitaire, soutient l'intégrité territoriale de l'Ukraine depuis 2014, date de l'annexion illégale de la Crimée, et "qu'elle a été et continue d'être à l'avant-garde de la protection du droit à la vie et de la juste guerre des civils palestiniens innocents", rapporte l'agence Anadolu.

"L'humanité, consciente que tuer est interdit par toutes les religions abrahamiques, ne doit plus permettre de violations du droit international et humanitaire à Gaza. Nous devons élever notre voix contre les bombardements délibérés d’hôpitaux, d’écoles, de mosquées et d’églises. Il n'est pas possible d'établir une paix et une stabilité durables au Moyen-Orient sans une solution équitable à la question israélo-palestinienne", a-t-il déclaré.

Erdogan a réitéré qu'un État palestinien indépendant, souverain et géographiquement intégré, avec Jérusalem-Est pour capitale, "doit prendre sa place dans le système mondial en tant que membre égal de la communauté internationale".