Aïd Moubarak

Blinken : les Palestiniens, parmi les musulmans les plus menacés au monde

Antoine Blinken

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a souligné le sort des Palestiniens de Cisjordanie aux côtés des musulmans qui souffrent dans certains des pires conflits au monde, dans une déclaration à l'occasion de l'Aïd al-Fitr.

"Nos pensées vont au sort des Palestiniens à Gaza et en Cisjordanie, aux civils en Syrie, aux femmes souffrant sous les talibans en Afghanistan, aux Ouïghours en République populaire de Chine, aux Rohingyas en Birmanie et au Bangladesh et bien d'autres", a déclaré Blinken dans une vidéo.

La décision de commémorer les Palestiniens de Cisjordanie souligne le sérieux avec lequel l’administration Biden considère le sort des Palestiniens de Cisjordanie, où ils vivent sous occupation israélienne.

"De nombreuses personnes ont perdu des êtres chers au cours de l'année écoulée et beaucoup s'inquiètent aujourd'hui de la sécurité de leur famille. J'espère que l'Aïd-ul-Fitr de cette année marque un moment sur la voie de temps futurs, plus libres et plus paisibles", a poursuivi Blinken.

Il a souligné que les États-Unis d'Amérique sont déterminés à protéger les droits de l'homme dans le monde, à fournir une aide humanitaire là où elle est désespérément nécessaire et à œuvrer pour une paix durable.