LE MONDE

La Corée du Nord teste un missile balistique

Kim Jong Un

La Corée du Nord teste un autre missile

Photo : Presse associée

La Corée du Nord a testé mardi un prétendu missile balistique à portée intermédiaire, ont annoncé des responsables sud-coréens, sa dernière manœuvre militaire depuis la déclaration du dirigeant Kim Jong Un au Nouvel An selon laquelle il mettait fin à une politique qui exige une réconciliation avec le Sud.

Pyongyang n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat sur ce test présumé, qui intervient un peu plus d'une semaine avant les élections législatives sud-coréennes clés qui fourniront un baromètre du soutien au président conservateur Yoon Suk Yeol, qui a tenu tête au Nord au cours de son mandat de deux ans. , a rapporté CNN.

La Corée du Nord, qui fait face à des années de sanctions internationales en raison de son programme d'armes nucléaires, a intensifié ses essais d'armes et ses exercices militaires ces dernières semaines.

Le 19 mars, Pyongyang a annoncé avoir testé un moteur-fusée à combustible solide à plusieurs étages pour un « nouveau type de missile hypersonique à moyenne portée », selon l'Agence centrale de presse coréenne (KCNA).

Kim a déclaré après ce test que le développement du système IRBM était aussi important pour la sécurité de la Corée du Nord que ses missiles balistiques intercontinentaux, qui pourraient théoriquement atteindre les États-Unis.