SERMENT DE JUSTICE

Les membres du KD n'ont pas pu diffuser le "Serment de justice" en raison d'irrégularités dans le concours de recteur

KD

"Serment de justice" le 10 février a été diffusé par l'émission "Hallakama pour le recteur de l'Université de Mitrovica", mais par rapport à cette émission, les membres du Conseil d'administration l'ont considérée comme non transparente, mais lorsqu'on leur a demandé ce que il y avait de la non-transparence dans l'émission, ils n'ont pas répondu. .

En conséquence, lorsque le 15 mars l'équipe de « Serment pour la Justice » est allée couvrir la réunion du Conseil d'Administration de l'université, peu avant le début de la réunion, le membre du MASHTI Ylber Januzaj a demandé au journaliste de « Serment pour la Justice » pour la Justice" pour consulter sur l'émission.

Bien qu’il se soit plaint du manque de transparence, il n’a pas précisé sur quoi.

Bien qu'il ait lui-même invité le journaliste à discuter, il a finalement demandé l'intervention des forces de sécurité.

Ylber Januzaj : Pouvons-nous vous parler avant de commencer ?

Journaliste: Oui, commander ?
Ylber Januzaj : J'avais demandé à être un peu plus transparent.

Journaliste: Transparent dans quel sens ?
Ylber Januzaj : La dernière fois que vous y étiez, vous avez enregistré tout le temps et montré ce que vous vouliez.

Journaliste: Nous avons montré ce que nous avons vu lors de la rencontre, pensez-vous.
Ylber Januzaj : Non, ça ne s'est pas montré.

Journaliste: Qu'est-ce qui n'est pas montré qui était présent à la réunion ?
Avni Islami: Vous n'avez pas besoin de discuter.
Ylber Januzaj: Non, je l'ai dit.

Journaliste: Puisque vous dites que vous n’êtes pas un marché transparent, je me demande depuis des jours ce qui n’allait pas.
Albana Rexha: Même l'interview...
Avni Islami: Quelle a été la durée de mon entretien ?

Journaliste: Oui, que s'est-il passé là-bas, où voulez-vous que j'en aille avec cette question. Je ne l'ai pas vu, cinq minutes la nuit, et si ça durait cinq minutes ?
Avni Islami : Ngo, tu n'as jamais reçu d'interview de ma part. Vous en avez abusé.

Journaliste: Ce qui ne va pas c'est que je ne te comprends pas
Avni Islami: Veuillez appeler la sécurité et ne me dérangez pas pendant la réunion.

Journaliste: Oui, je ne t'arrête pas, tu m'as toi-même invité.
Avni Islami : Je l'ai fait. La commande part chez vous.

Journaliste: Okay, je voulais juste savoir ce qui se passe avec la non-transparence, mais comme tu ne parles pas...
Avni Islami : Vous en avez abusé.

Journaliste: De quoi avons-nous abusé ?
Avni Islami : Vous l'avez même pris et déconnecté...

Journaliste: L'intégralité de l'interview ne sort pas...
Avni Islami: (se lever) tu l'as sorti de son contexte…

Journaliste: D'accord, calme-toi, ne te lève pas, tu n'en as pas besoin.
Avni Islam : J'ai moi-même travaillé comme journaliste et je sais comment fonctionne le journalisme. S'il vous plaît, ne le sortez pas de son contexte...

Malgré cet engagement, Islam a heureusement accepté d'être interviewé dans cette émission.

Lire les autres mises à jour
Nurtene Deva

"Contrebande" du recteur de l'Université de Mitrovica

Reconnue coupable du délit pénal de corruption par le tribunal de première instance de Mitrovica, elle est déjà en charge...