Arberi

L'étudiante a arrêté ses études après un harcèlement sexuel

Une ancienne étudiante de l'Université de Prishtina "Hasan Prishtina" a déclaré publiquement qu'elle avait été agressée sexuellement il y a deux ans par un professeur de la Faculté des arts, rapporte KTV.

Elle dit avoir signalé l'incident à la police, mais rien n'a été fait pour clarifier l'affaire. Jeta Berisha raconte qu'après cette agression sexuelle, elle a arrêté ses études.

Contacté par KTV, le doyen Agim Selimi affirme n'avoir reçu aucune lettre de l'étudiant en question.

Mais les responsables de la police du Kosovo ont annoncé que les réponses seraient rendues jeudi, car les données doivent être vérifiées avec précision. Jeta Berisha a publiquement fait connaître sa cause à travers l'action des étudiants contre la déclaration du vice-recteur Teuta Pustina, qui a déclaré que les étudiants devraient faire attention à leurs vêtements dans les établissements d'enseignement.

Entre-temps, dans un communiqué de presse de l'Université de Pristina, il est indiqué que le recteur Marjan Dema suit avec inquiétude les développements liés à cette question et qu'à son retour de son voyage officiel, il agira comme nécessaire.