Arberi

Le défilé de la fierté a lieu à Tirana

LGBTQ

En Albanie, le défilé de la communauté LGBT+ a eu lieu pour la douzième fois. Des membres de cette communauté et des militants ont défilé à Tirana depuis l'installation de Reja vers le bureau du Premier ministre et la présidence.

La devise de cette Pride Parade était « Chaque couleur, une famille ».

L'activiste Xheni Karaj a déclaré que cette semaine avait été accompagnée de discours de haine de la part de cette communauté et a déclaré que le défilé de la fierté était l'occasion de montrer que "nous ne sommes une menace pour personne".

"Nous avons été décrits comme une menace pour la famille, alors que nous faisons partie de la famille de chacun. Nous ne représentons une menace pour la famille de personne. Nous voulons transmettre des messages d'unité et d'amour aux gens, afin qu'ils comprennent qu'en fin de compte, nous sommes comme tout le monde et faisons partie de la famille", a-t-elle déclaré lors du défilé de la fierté.

Le 17 mai, Journée contre l'homophobie, une cérémonie de mariage symbolique a eu lieu sur la terrasse de la municipalité de Tirana, où un pasteur britannique a épousé deux femmes de la communauté LGBT+. Edlira Mara et Alba Ahmetaj sont ensemble depuis 14 ans. Ils ont deux filles et tentent depuis des années de faire enregistrer leur famille avec deux mères.

Le Code de la famille albanais n'autorise pas le mariage entre personnes du même sexe. Toutefois, les deux femmes ont déposé une demande de déclaration de mariage auprès du bureau de l'état civil. Ils ont déclaré qu'ils fondaient leur demande sur l'article 53 de la Constitution albanaise, où il est souligné que « toute personne a le droit de se marier et de fonder une famille ».

Leur cérémonie de mariage, bien que symbolique et sans valeur juridique, a suscité de nombreux débats, mais aussi protestations. Le vendredi 24 mai, des citoyens, des militants et des représentants de communautés religieuses ont manifesté sur la place "Skënderbej" à Tirana et ont marché vers le bureau du Premier ministre, s'opposant aux mariages homosexuels, qu'ils ont qualifiés de "destruction de la famille".

Cette semaine également, de nombreux citoyens ont signé la pétition « Manifeste de vie », rédigée par des représentants d'organisations de protection de la famille, des représentants de communautés religieuses et des militants de la société civile. Cette pétition s'oppose à la dernière initiative du gouvernement albanais visant à modifier la loi sur la santé sexuelle et reproductive autorisant la maternité de substitution. Les organisateurs de la manifestation de vendredi et les initiateurs de la pétition ont déclaré qu'après avoir recueilli les signatures, ils soumettraient la pétition à l'Assemblée et demanderaient de ne pas voter sur les modifications de la loi.

Faisant référence aux débats provoqués dans l'opinion publique albanaise par le mariage symbolique entre deux femmes, Xheni Karaj, lors du défilé de la fierté, a déclaré que les débats sur les discours de haine n'aident pas la société.
Les membres de la communauté LGBT et les militants qui ont participé au défilé ont demandé que cette communauté soit respectée et qu'elle ne soit ni lésée ni menacée.

Pendant le défilé, les militants brandissaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Chaque couleur, une famille » et le drapeau coloré qui représente cette communauté. L'ambassadeur de l'Union européenne à Tirana, Silvio Gonzato, et celui du Royaume-Uni, Alastair King Smith, se sont également joints à la marche.

Durant cette semaine en Albanie, plusieurs activités ont eu lieu dans le cadre des journées contre l'homophobie. L’un d’eux était le 15e Festival de la diversité pour les droits LGBT+ en faveur de l’égalité, du respect et de la diversité des êtres humains. 30 personnes et institutions ou organisations ayant publiquement soutenu les prestataires de cette communauté ont également été évaluées./REL