Arberi

Abdixiku : Kurti et son appareil gouvernemental ont divisé les Albanais de Macédoine du Nord

Lumir Abdixhiku, LDK

Le président de la Ligue démocratique du Kosovo, Lumir Abdixhiku, a déclaré que si les Albanais étaient unis, avec un seul candidat, aux élections présidentielles en Macédoine du Nord, ils seraient désormais au second tour.

"Ce serait un résultat historique. Mais les Albanais étaient divisés", a-t-il écrit sur Facebook, accusant le Premier ministre du Kosovo d'avoir joué un rôle dans la division des Albanais.

Abdixhiku a écrit que le Kosovo devrait revenir à la politique d'unification panalbanaise et que "cela devrait être notre rôle normal". Il a déclaré que les institutions du pays ont divisé les Albanais de Macédoine.

"Dans cette division, le Premier ministre populiste du Kosovo et l'ensemble de son appareil gouvernemental sont devenus des acteurs actifs. Depuis le cabinet du Premier ministre du Kosovo, les institutions de la République, au lieu de chercher à s'unir, ont fait ce qu'elles savent bien faire : diviser et diviser ! Ils ont fait campagne, ils ont fait de la propagande, ils ont souillé un candidat, mais cela s'est finalement terminé avec un résultat catastrophique", a-t-il ajouté.

Abdixhik a également envoyé un message à ceux qui ont soutenu la coalition des partis albanais qui a perdu contre le candidat du DUI, Bujar Osmani. Il a déclaré que les "perdants" devraient regarder leurs représentants "qui se sont transformés en instruments populistes d'un parti polarisant qui, à part la terreur et les affrontements, je ne connais rien d'autre".

"Aider, pas diviser. Nous ferons la reprise des affrontements avec les Albanais en Macédoine, en Albanie et dans la vallée avec soin et dévouement ! » Abdixhiku a terminé.