Ancien président slovène

Pahor annonce un nouveau plan pour poursuivre le dialogue s'il assume la fonction d'émissaire

Borut Pahor

L'ancien président slovène Borut Pahor a déclaré que le dialogue Kosovo-Serbie était dans l'impasse et que s'il devait remplacer Miroslav Lajcak au poste d'envoyé spécial de l'Union européenne pour le dialogue Kosovo-Serbie, il présenterait son plan pour le poursuite du processus. 

Pahor a souligné que le dialogue Kosovo-Serbie est au point mort en raison d'un manque de confiance. 

"Je vais proposer mon plan. Le dialogue est dans l'impasse, il y a un manque de confiance et nous devons trouver un moyen d'avancer avec plus de confiance", a-t-il déclaré, a rapporté Kosovo Online. 

On lui a demandé s’il était possible que les Balkans occidentaux fassent partie de l’UE d’ici 2030, et il s’est montré pessimiste.

Lajçak terminera son mandat de 4 ans en août de cette année et Pahori a été mentionné pour le remplacer.