Conseil de l'Europe

Des représentants espagnols contre l'admission du Kosovo au Conseil de l'Europe

Conseil de l'Europe, bâtiment

Les représentants des deux partis espagnols, le Parti Socialiste des Travailleurs (PSOE) et le Parti Populaire (PP), voteront mardi prochain contre l'admission du Kosovo au Conseil de l'Europe, selon les informations de l'agence espagnole "Europa Press". ".

Les huit députés, cinq du PSOE et trois du PP, s'opposeront à la candidature du Kosovo, maintenant ainsi la position de non-reconnaissance de l'Espagne. 

"Nous voterons contre parce que nous continuerons à maintenir les mêmes critères pour le Kosovo", ont déclaré à "Europa Press" des sources du PSOE. 

L'Assemblée parlementaire se réunira mardi prochain pour décider de porter la question de l'admission du Kosovo au Comité des Ministres. 

Selon le rapport, la candidature du Kosovo peut difficilement être stoppée à l'Assemblée parlementaire, même si huit des douze représentants espagnols s'y opposent. Selon le rapport, la grande majorité des 12 Etats membres voteront pour le Kosovo.

"Europa Press" a également écrit qu'on ne s'attend pas à ce que cette question pose problème même au Comité des Ministres, puisqu'il faut ici 31 voix pour sur 46. 

Outre l'Espagne, les États membres qui ne reconnaissent pas le Kosovo sont la Grèce, Chypre, la Slovaquie, la Roumanie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Bosnie, la Géorgie, la Moldavie et l'Ukraine. La Serbie a déjà menacé de partir si le Kosovo était accepté. 

Mais même si 12 des 46 Etats membres ne reconnaissent pas le Kosovo, ils n'étaient pas tous contre jusqu'à présent lors des votes. L'Espagne, la Serbie, l'Azerbaïdjan, Chypre, la Géorgie et la Roumanie ont voté contre l'année dernière, tandis que la Grèce, la Slovaquie, l'Ukraine, la Moldavie et la Bosnie se sont abstenues. L'Arménie n'a pas participé au vote, tandis que la Hongrie, qui reconnaît son indépendance, a voté contre.