Crimes de guerre

Osmani : Nous ne cesserons jamais de chercher justice

Vjosa Osmani

La présidente du Kosovo, Vjosa Osmani, a déclaré que les institutions de l'État ne cesseraient jamais de demander justice pour les crimes de guerre, en rappelant les massacres de Stuenica et de Llashtica.

Il y a 25 ans, lors d'une offensive serbe, 6 personnes âgées et quatre filles mineures des familles Lipaj et Zeqiraj ont été exterminées et massacrées à Studenica, Istog. 

Le même jour, le 13 avril 1999, 13 Albanais ont été abattus et brûlés à Llashticë, Gjilan. Parmi les victimes se trouvait un enfant de deux ans.

"La barbarie du régime criminel n'a pas connu d'âge, donc la justice est nécessaire et nous ne cesserons jamais de la chercher", affirme la commémoration publiée sur la page Facebook de la Présidence. "La justice pour eux est notre engagement inébranlable."