Arberi

CDU : le Kosovo et la Serbie face à des décisions difficiles

Le parti de la chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que des "décisions difficiles" attendaient le Kosovo et la Serbie. Cette prédiction de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) a été faite dans le communiqué de presse de ce parti, après le "sommet virtuel" à Paris, dont Merkel faisait également partie.

"La normalisation des relations garantit la sécurité de l'ensemble des Balkans. C’est essentiel pour le développement économique et l’État de droit. Cependant, le Kosovo et la Serbie devront prendre et mettre en œuvre de nombreuses décisions difficiles", écrit-il dans le communiqué de ce parti, qui offre son soutien aux deux pays.

La CDU a qualifié la vidéoconférence de vendredi à Paris de « réussie ».

"Après une longue interruption, ce sommet a constitué un début réussi pour la poursuite du dialogue pour la normalisation des relations entre le Kosovo et la Serbie. Il était bloqué depuis près de cinq ans, et la situation dans les deux États de la région s'est alors aggravée", peut-on lire dans le communiqué.

Pour la CDU, il est donc positif que l'UE tente de faire avancer un accord entre le Kosovo et la Serbie.

"... il y a déjà un accord pour les premières réunions de vendredi, puis de jeudi", écrit-il dans le communiqué.