Arberi

Bajram n'attirera pas les étudiants de l'UP Board

Photo: Driton Pacharada / Koha

La ministre de l'Éducation, de la Science, de la Technologie et de l'Innovation (MASHTI), Hykmete Bajrami, n'entend pas annuler sa décision sur la nomination de 3 membres du Conseil d'administration de l'Université de Pristina, malgré la demande de la société civile et des organisations étudiantes. Cette institution ne considère pas problématique que deux personnes nommées sur trois travaillent dans des collèges privés. Selon une réponse du MESTI à KOĖNI, leur sélection a été effectuée dans le respect des procédures et de la législation en vigueur.

Mercredi, le ministre Bajrami a limogé les 3 membres du Conseil, Ujkan Bajra, Fadil Osmani et Drita Shoshi, au motif que le Conseil n'a pas rempli ses fonctions. A leur place, il a nommé Mentor Geci, Fisnik Recica et Muharrem Bajram. Les deux premiers travaillent dans des collèges privés, rapporte KOHA.

Dans la réponse du ministère de l'Éducation, il est indiqué que la composition actuelle du Conseil nommé par le MESTI sera au service de l'avancement de la qualité et de la bonne gouvernance de l'Université de Pristina.

"Toutes les nominations ont été effectuées conformément à la législation en vigueur et guidées par le principe directeur dans le seul but d'améliorer le travail et la qualité à l'Université de Pristina. Les personnes sélectionnées sont des professionnels dans les domaines, dotés d'une grande intégrité académique et humaine et n'ayant aucune affiliation politique. Cela a été le principal principe directeur pour mener à bien ce processus", indique la réponse du ministère.

MESTI a souligné que sur la base de son analyse, cette sélection n'est pas contraire à la loi visant à éviter les conflits d'intérêts.

KOHA a demandé au ministère quelles étaient les violations qui ont conduit au licenciement de 3 membres du conseil d'administration de l'UP, mais cette institution n'a pas mentionné de faits concrets dans la réponse écrite.