Arberi

Kurti : Nous respecterons la décision de la Cour constitutionnelle

Le Premier ministre par intérim, Albin Kurti, a déclaré que lui et le gouvernement par intérim respecteraient la décision d'aujourd'hui de la Cour constitutionnelle concernant la mesure d'interdiction de mouvement.

Kurti, dans l'émission "Desku" sur KTV, a déclaré qu'il était surpris par la décision de la Cour constitutionnelle, mais qu'il appréciait également sa compréhension, puisqu'il a appelé au report au 13 avril du délai pour l'abrogation de cette mesure prise par le Gouvernement en raison de la propagation du coronavirus.

Dans la première interview après la motion de censure contre le Gouvernement, il a déclaré que le mois d'avril sera décisif dans la lutte contre le Covid-19.

"Je suis surpris par la décision, mais nous la respecterons. Si l’on disait que le verdict serait immédiatement appliqué, cela nous ferait beaucoup de mal. Il semble que ce soit une décision embarrassante de la Cour constitutionnelle. Elle nous a donné le droit de ne pas avoir besoin d’un état d’urgence. Cependant, nous le respecterons et nous avons de la chance qu'il ait donné une date limite au 13 avril. Il s'agissait également d'une pragmatisation non dogmatique de la Cour constitutionnelle", a déclaré Kurti dans "Desku".

Il a ajouté que d'ici le 13 avril, le Gouvernement rendra une nouvelle décision, avec une procédure différente.

"La Cour constitutionnelle n'a pas contesté la légitimité de cet objectif", a ajouté Kurti.

Selon lui, la possibilité de faire une loi sera étudiée, mais il a ajouté qu'il est maintenant difficile de convoquer l'Assemblée.

"Cela peut être fait avec une loi à l'Assemblée, mais maintenant nous ne convoquons pas l'Assemblée facilement, mais nous devons voir."

Kurti a hautement apprécié l'aide reçue par l'État dans la lutte contre le coronavirus.

"L'UE nous a donné hier 5 millions d'euros de matériel médical, les USA 1.1. Nous sommes très reconnaissants pour cette aide précieuse dans les moments difficiles. Nous avons besoin de toute forme d'aide", a déclaré le Premier ministre par intérim Kurti.